Sept points à prendre en compte lors de l'investissement thématique...

L'investissement thématique permet aux investisseurs d'être exposés aux tendances qui changent le monde. David Docherty, Directeur des investissements chez Schroders, explique comment les investisseurs peuvent identifier les thèmes qui combinent un impact significatif de l'investissement et des rendements solides.

Les fonds thématiques se concentrent sur des tendances mondiales à long terme qui changent le monde et créent une multitude d’opportunités d'investissement. L'objectif d'un portefeuille thématique est d'investir de manière rentable dans les plus forts de ces thèmes. Selon Docherty, il s'agit des thèmes où le génie humain innove pour lutter contre les déséquilibres mondiaux.

Aujourd'hui, différents thèmes forts entrent en jeu. Bon nombre de ces thèmes sont liés aux objectifs de développement durable de l'ONU, qui comprennent des questions aiguës telles que l'environnement, l'infrastructure durable, la consommation responsable, l'inclusion ainsi que la santé et le bien-être. Tous ces objectifs sont corroborés par la nécessité de protéger la planète et d'investir dans les êtres humains. Les entreprises consacrant des capitaux en hausse croissante pour ces objectifs, de nouvelles opportunités thématiques apparaissent. L'investissement thématique devient donc de plus en plus populaire.

Investissement discipliné

Selon Docherty, une approche thématique apporte une valeur ajoutée considérable, mais il est indispensable de faire preuve de discipline. Selon lui, les sept éléments suivants sont dès lors essentiels lors du choix d'un thème d'investissement :

1. Cadre de référence global

Il est essentiel de s'assurer que les stratégies thématiques sont solides, durables et capables de générer de l'alpha à long terme. Schroders veut identifier des thèmes où l'ingéniosité humaine stimule l'innovation pour faire face aux déséquilibres fondamentaux de la planète et de l'homme.

2. Durée de vie

Il est primordial que les thèmes aient une longue durée de vie et qu'ils soient donc de nature structurelle. Nombre des thèmes les plus forts pour l'avenir sont ceux qui ont mené à des innovations par le passé. Il s'agit de domaines divers, tels que la santé, la production, l'énergie, l'urbanisation, les infrastructures, le shopping et le divertissement. Un test important pour un thème consiste à déterminer s'il est capable d’être plus performant que l'indice MSCI All-Country World sur un horizon temporel de trois ans ou plus.

3. Investissabilité

Cela peut sembler évident, mais il doit exister une offre d'instruments d'investissement permettant d'atteindre une exposition à un thème. Certains domaines de croissance thématique peuvent être dominés par des gouvernements ou des universités, comme la recherche et le développement à un stade précoce. Mais au fur et à mesure de la sophistication de l'investissement thématique, le capital-investissement jouera un rôle sans cesse plus important.

4. La taille ne peut être ni trop étroite ni trop large

Dès que l'investissabilité globale d'un thème est définie, les thèmes retenus doivent également avoir une taille optimale. S’ils sont trop étroits, la flexibilité dans les thèmes en évolution fait défaut. S'ils sont trop larges, il leur manque la concentration que les investisseurs recherchent pour investir dans un thème donné. On ne trouve, par exemple, qu'une poignée de producteurs de robotique, ce qui n'est pas suffisant pour former un univers robotique, même en tenant compte des fournisseurs.

5. Potentiel de hausse de valorisation

Les thèmes doivent avoir un potentiel haussier en termes de valorisation. Une fois l'attractivité fondamentale d'un thème déterminée, il faut identifier les entreprises potentielles et évaluer les valorisations en vigueur. Un accent sur les sous-thèmes est important pour permettre au gestionnaire de fonds de suivre un thème plus large au fur et à mesure de son évolution et de ses possibilités de valorisation. Docherty signale deux pièges : s’engager trop tôt et payer trop cher.

6. Approche active

Pour Schroders, les meilleures opportunités naissent d’une approche active, large et mondiale. L’investissement thématique passif est lent, manque de souplesse et est moins capable d'acquérir une exposition adéquate aux opportunités d'investissement émergentes dans les thématiques en développement. Une approche active permet également une implication des entreprises dans lesquelles l'investissement est consenti.

7. Structure de gouvernance

Si le cadre global est au moins aussi important pour rejeter des thèmes que pour les accepter, les investisseurs doivent également faire preuve de vigilance lors de l'évaluation de la viabilité des stratégies d'investissement thématiques. À certains égards, la gouvernance est donc un élément critique de l'investissement thématique. Si les fondamentaux d'un thème sont épuisés, les investisseurs doivent le reconnaître. 

Conclusion

Docherty est persuadé qu'une approche thématique peut apporter une valeur ajoutée considérable. Les exigences liées au succès sont nombreuses et variées. Pour obtenir à long terme des rendements d'investissement supérieurs par le biais d'un investissement thématique, il estime qu'un cadre intellectuel solide et une approche disciplinée sont essentiels pour investir avec succès dans les thèmes d'investissement les plus forts.

Lisez aussi How to find the most powerful investment themes, par David Docherty, Directeur des investissements chez Schroders.

David Docherty
David Docherty

Contacts presse

Wim Heirbaut Press and media relations, BeFirm
Tânia Jerónimo Cabral Head of Marketing Schroders Benelux, Schroders
A propos de Schroders

Schroders plc

Fondée en 1804, Schroders est l'une des plus grandes sociétés de gestion indépendantes d'Europe en termes d'encours sous gestion. Au 31 décembre 2021, l'encours sous gestion s'élevait à 731,6 milliards de livres sterling (871,3 milliards d'euros; 990,9 milliards de dollars). La famille fondatrice reste actionnaire de référence, détenant environ 48 % des actions avec droit de vote de la société. Schroders a continué à générer de solides résultats financiers. Elle présente une capitalisation boursière d'environ 8 milliards de livres sterling et emploie plus de 5 700 personnes sur 37 sites.

Schroders bénéficie du modèle économique le plus diversifié de tous les gérants d'actifs britanniques par zone géographique, classe d'actifs et type de client. Schroders propose des produits et solutions innovants dans ses cinq domaines d'activité: institutionnels, fonds communs de placement, actifs privés non cotés et actifs de diversification, et gestion de patrimoine. Ses clients comprennent des compagnies d’assurance, des régimes de retraite, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations. La société gère également des actifs pour les clients finaux dans le cadre de ses relations avec les distributeurs, les conseillers financiers et les plateformes en ligne. L'offre de gestion de patrimoine de Schroders reflète son ambition stratégique de fournir des services de gestion de patrimoine et de planification financière aux clients sur l'ensemble du spectre patrimonial.

Les objectifs stratégiques de Schroders sont de développer son activité de gestion d'actifs, de nouer des relations plus étroites avec ses clients finaux et de développer son activité d'actifs privés non cotés et d'actifs de diversification. Schroders vise à générer d'excellentes performances d'investissement pour les clients par le biais d'une gestion active. La société oriente les capitaux vers des entreprises durables et pérennes pour accélérer les changements positifs dans le monde. La philosophie de Schroders repose sur la conviction qu'en obtenant de bons résultats pour les clients, il en va de même pour les actionnaires et les autres parties prenantes.

Publié par Schroder Investment Management Limited. Numéro d’enregistrement 1893220 en Angleterre. Société agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority.  Pour des mises à jour régulières par courriel, veuillez vous inscrire en ligne sur www.schroders.com pour bénéficier des services d'alerte de Schroders.

Schroders est supervisée par la Financial Services and Markets Authority (FSMA), l'Autorité des services et marchés financiers en Belgique. 

Schroders