L'investissement privé est le moteur de la transition énergétique et offre aux investisseurs un rendement sûr, lié à l'inflation.

L’investissement dans les énergies renouvelables n'est pas seulement bon pour la planète, mais offre également des investissements à long terme et des rendements sûrs, liés à l'inflation, écrit Richard Nourse de Schroders Greencoat.

La Russie accélère le processus

La question de la sécurité énergétique a soudainement pris de l'importance après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Les pays doivent accélérer leur recherche de substituts au gaz russe. Mais l'histoire est plus nuancée que cela. Au vu des objectifs climatiques, il était déjà inévitable que le gaz doive être remplacé par des sources d'énergie renouvelables. L’invasion a toutefois créé un nouveau sentiment d'urgence et fait avancer les mesures.

Les solutions au trilemme diffèrent d'un pays à l'autre

Chacun des pays qui se sont engagés à atteindre des émissions nettes nulles cherche des solutions à ce trilemme. Ils veulent réduire les émissions de CO2, tout en assurant la sécurité énergétique et en accomplissement la transition d'une manière qui soit abordable pour la population et l'industrie du pays.  

Les différents pays suivront des voies différentes en fonction de leur consommation d'énergie, de leurs ressources solaires et éoliennes et de leurs particularités géographiques. En Espagne, un kilowattheure d'électricité solaire est environ deux fois moins cher qu'au Royaume-Uni, car le soleil y est deux fois plus présent. Elle dispose également de grands espaces ouverts et d'une excellente ressource éolienne, de sorte qu'il y aura probablement beaucoup plus de vent sur la terre. Au Nouveau-Mexique, le pic de la demande énergétique se situe l'après-midi en été, ce qui fait de l'énergie solaire et des batteries un choix évident. Sur la côte du Texas, les vents océaniques du matin et du soir en font un lieu idéal pour la production d'hydrogène bon marché. La France restera dépendante de l'énergie nucléaire dans un avenir prévisible.

Le retour au charbon ralentit les choses

Selon l'envoyé américain pour le climat, John Kerry, il existe un risque que l'abandon du gaz russe entraîne un retour au charbon dans certains pays. Par exemple, l'élimination progressive du charbon en Allemagne prendra un peu plus de temps, car le remplacement du gaz russe, relativement bon marché, par le GNL plus cher du Qatar ou des États-Unis est retardé. Un autre exemple est le Japon. Outre le charbon, le Japon devra probablement aussi conclure des accords à long terme pour la fourniture de GNL.

La demande d'investissements durables est en hausse

Les avantages financiers des infrastructures d'énergie renouvelable dans le climat actuel sont clairs. Il y aura une forte demande pour les investissements à long terme et les revenus liés à l'inflation, comme les sources d'énergie renouvelables.  

L'investissement ne se limite plus à la finance. Nous ne sommes qu'au début de ce qui sera un long chemin vers la création d'un système financier vert en Europe et au-delà. Au Royaume-Uni, par exemple, la feuille de route du gouvernement en matière d'ISR a défini trois étapes : informer, agir et changer. L'économie en est encore largement à l’étape 1. M. Nourse s'attend à ce que les prochaines phases attirent encore plus de capitaux pour les investissements verts. 

Plus d'informations dans l'article ci-joint, « Why private Capital should fuel the accelerating energy transition », de Richard Nourse, Schroders Greencoat.

Tânia Jerónimo Cabral Head of Marketing Schroders Benelux, Schroders
Wim Heirbaut Press and media relations, BeFirm

 

 

A propos de Schroders

Schroders plc

Fondée en 1804, Schroders est l'une des plus grandes sociétés de gestion indépendantes d'Europe en termes d'encours sous gestion. Au 31 décembre 2021, l'encours sous gestion s'élevait à 731,6 milliards de livres sterling (871,3 milliards d'euros; 990,9 milliards de dollars). La famille fondatrice reste actionnaire de référence, détenant environ 48 % des actions avec droit de vote de la société. Schroders a continué à générer de solides résultats financiers. Elle présente une capitalisation boursière d'environ 8 milliards de livres sterling et emploie plus de 5 700 personnes sur 37 sites.

Schroders bénéficie du modèle économique le plus diversifié de tous les gérants d'actifs britanniques par zone géographique, classe d'actifs et type de client. Schroders propose des produits et solutions innovants dans ses cinq domaines d'activité: institutionnels, fonds communs de placement, actifs privés non cotés et actifs de diversification, et gestion de patrimoine. Ses clients comprennent des compagnies d’assurance, des régimes de retraite, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations. La société gère également des actifs pour les clients finaux dans le cadre de ses relations avec les distributeurs, les conseillers financiers et les plateformes en ligne. L'offre de gestion de patrimoine de Schroders reflète son ambition stratégique de fournir des services de gestion de patrimoine et de planification financière aux clients sur l'ensemble du spectre patrimonial.

Les objectifs stratégiques de Schroders sont de développer son activité de gestion d'actifs, de nouer des relations plus étroites avec ses clients finaux et de développer son activité d'actifs privés non cotés et d'actifs de diversification. Schroders vise à générer d'excellentes performances d'investissement pour les clients par le biais d'une gestion active. La société oriente les capitaux vers des entreprises durables et pérennes pour accélérer les changements positifs dans le monde. La philosophie de Schroders repose sur la conviction qu'en obtenant de bons résultats pour les clients, il en va de même pour les actionnaires et les autres parties prenantes.

Publié par Schroder Investment Management Limited. Numéro d’enregistrement 1893220 en Angleterre. Société agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority.  Pour des mises à jour régulières par courriel, veuillez vous inscrire en ligne sur www.schroders.com pour bénéficier des services d'alerte de Schroders.

Schroders est supervisée par la Financial Services and Markets Authority (FSMA), l'Autorité des services et marchés financiers en Belgique. 

Schroders